L’administration va mettre en place un système, basé sur l’identité réelle des joueurs, pour limiter strictement le temps de jeu des mineurs sur mobile.